Avec le VTT tout a commencé

Mon blog, une autre façon d'aborder le sport ! L'endurance...la quête !
Tout a commencé par cela : Et pourquoi le VTT serait un sport masculin ? Pas courir après un chrono, d'une vitesse moyenne mais rester le plus possible sur ma LDY'selle...
(merci les Italiens, ils savent vraiment parler aux femmes ! ). Manger au ravito, boire un coup et tailler un bout de discut , ou si jamais une personne ose, car c'est rare, parler aux vttistes présents qui me dévisagent bien souvent comme une E.T. surtout quand je roule seule. Dire qu'au début, je pensais qu'aux ravitos les gens cherchaient à parler entre eux ! Que les randos étaient un lieu de rencontres de passionnés qui cherchaient à communiquer ! Et je me suis même inscrite dans un club ! Mais non, le vtt est un sport d'hommes, on ne fait pas causette bêtement ! Et on ne parle pas aux inconnus, disaient nos mères. Je confirme... Mais alors où peut-on rencontrer des gens pour parler de cette même passion qui nous anime ?????... pour rouler ensemble et partager ses émotions ? Mais on parle pas aux femmes ! Allez ouste aux fourneaux !

Et c'est comme cela qu'on ouvre ses horizons vers d'autres pratiques : route, course à pied, trail, run&bike, natation, ski.....et petit à petit moi qui était contre les courses on s'y colle et on rencontre des gens avec qui on peut parler !

dimanche 25 août 2019

RAG Hartfüssler Trail avec ligne de vie

Ligne de vie fait la une

Quand Fabien nous parle de notre participation sur un trail mais en plus en Allemagne, je suis évidemment tout de suite partante ! 

Pas uniquement par passion de courir mais aussi par envie de déceler ce qu'il peut bien y avoir à découvrir là-bas sur les hauteurs de Sarrebrucken ! 

En plus trail et Sarrebrucken cela m’interpelle quelque peut : on peut vraiment organiser un trail là bas ? 
Quand on sait que la nature a été reconstruite de toute part suite aux activités minières, comment on peut trouver des sentiers ludiques ? J'avais juste oublier que les mines en principe ce n'est pas plat !

En plus je ne veux pas mettre la pression,
mais on est attendu au tournant ! 


Notre venue est dors et déjà annoncé sur le site des organisateurs : 



ehhh on devient des véritables stars internationales là ! 

On nous présente même au départ de la course, y'a plus qu'à mettre
le feu aux poudres enfin à ce qu'il reste de charbon. 


La meilleure chose qui sort d'une mine de charbon, c'est le mineur euuhhhh le traileur...

Une nouvelle aventure se dessine déjà avec l'association qui a décidé d'emmener une jeune fille française et allemande dans leurs embarcations sauvages. 

L’image contient peut-être : 2 personnes, plein air

L’image contient peut-être : 6 personnes, dont Tom Gillmann, personnes souriantes, personnes debout, arbre et plein air

Un nouveau pari que nous allons relever haut les mains et les pieds, tout en sourire ! 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, plein air

Une coopération sans aspect politique ni frontière juste pour le plaisir de 2 jeunes filles. 

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout, arbre, enfant, herbe, plein air et nature

Aujourd'hui elles étaient les reines en plus tout en haut du sommet Victoria



Le Spitzkegelhalde de Püttlingen est appelé affectueusement par les habitants de la région, également appelé "Monte Schlacko". La forme de la pile de cônes en pointe apparaît lorsque les montagnes sont entassées au sommet du tas, puis tombent sur les côtés du tas. Entre 80 et 100 mètres, cette montagne artificielle domine le paysage environnant. Le tas n'a pas fonctionné depuis 1963; Il a été planté au milieu des années 1970 avec des érables, des sorbiers, des tilleuls, des saules et des peupliers. Aujourd'hui, le tas est le cœur de la zone de loisirs de la forêt de trembles. La croix au sommet sur le tas est une destination populaire.

Perso j'ai regardé sur le net pour trouver une belle photo de la croix, tellement elle est pas jolie en vrai. 

Résultat de recherche d'images pour "püttlingen"

Telle l'étymologie du prénom; une victoire règne ici tout en haut de cette butte !

Image associée

L’image contient peut-être : 9 personnes, dont Tom Gillmann, personnes souriantes, personnes debout, ciel, enfant, chaussures, plein air et nature

Oui Emérentiane, tu peux lever le bras au ciel pour le sourire de Vanessa et Sarah.



L'entrain de cette petite fille allemande qui nous demande d'aller plus vite ! 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis, enfant et plein air

C'est bête à dire mais quand j'entends ce genre de requête, je sais que le pari est gagné ! 


Que la course à porter son fruit , que l'ambiance "folle" (jeux de mot à plus d'un niveau) d'un taxi-trail comme disent les allemands "HaldenTaxi", a relevé son défi en faisant rire une enfant afin de passer un bon moment loin du quotidien. 

Les forces en présence


Je joue encore les paparazzis avant d'avoir les mains prises !


On mélange les verts et les bleus, on se répartie par feeling sur les joelettes quitte à se séparer par la suite selon le degré de tolérance des oreilles ! 



Mais en tout cas on réunit les 2 associations pour ne faire qu'une seule équipe qui gère 2 Taxis. 


L'embuscade à la française ! 



Le coup fourré digne du jeux du Mille Bornes...même si on en a fait beaucoup moins


Je n'ai de cesse de le répéter mais parmi tous les sportifs que je côtoie, je place mes équipiers de Ligne de vie sur un véritable piédestal. 


Leur modestie à l'effort est pour moi une véritable source de richesse et d'exemple.

Dans les moments difficiles ce sont toujours mes collègues qui vont à l'avant sans rechigner à la tâche. Ce sont des vrais machines et mon ego de féministe sportive n'a de cesse d'afficher une once de faiblesse.

Bonnnn ok j'ai crié et j'ai bien fait ma chochotte quand j'étais dans les orties et et les ronces. 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, ciel, plein air et nature

Le sourire retrouvé de Tom est un exemple aussi !
Coup de chapeaux à nos collègues allemands qui en ont un peu bavé mais qui voulaient absolument connaitre cette expérience de joelette en courant avec nous.
Et oui parce qu'on coure malgré tout un maximum quand c'est possible. 



C'est ensemble qu'on peut accomplir des belles choses qui paraissent pourtant si simples quand tu es un sportif landa. 

Et aujourd'hui on a fait transpirer plus d'un coureur à juste titre. 

Je rigole toujours intérieurement quand Fabien dit qu'on y va mollo au briefing de départ...
Lolllll je bouillonne. Maissssss ouiiii je traduis dans le texte : Presto pour ceux qui ne comprennent pas. 
Pas le choix les gars va falloir suivre, et avec le sourire et humour SVP !

Mission accomplie aussi pour tous ! 
Et c'est pas la peine de se rouler par terre pour chercher des raccourcis ! Faudra quand même courir jusqu'à l'arrivée. 

Organisation au top du #Hartfuesslertrail




















  • un trail qui porte à merveille son nom ! 
Quand on pense que les mineurs devaient courir pour aller au charbon ! Le trail n'existait pas encore que les entraînements avaient déjà commencé. J'aime beaucoup aussi l'identité visuel du logo et le choix du bâtiment. Véritablement cette course est une réelle découverte, que l'on peut pratiquer sa passion sportive ailleurs qu'en montagne. Toute cette région aurait pu finir en friche et terminer en Nomensland mais c'est sans compter sur les initiatives locales qui ont décidé d'exploiter ces richesses et valoriser ce patrimoine sous une autre forme. 
Déjà un site avec un onglet "Francais" j'apprécie grandement !
Cela relève déjà d'une certaine ouverture d'esprit qui me plait bien. 

En toute cas le site est bien fait, on trouve tous les renseignements qu'il faut sur le parcours, voir plus avec les infos historiques sur la région. 

Les itinéraires intéressants font de 250 ans d’histoire industrielle une expérience de première main. À cet effet, le sentier Hartfüssler ouvre des sites remarquables, tels que les anciennes colonies minières Von der Heydt, Camphausen et Brefeld. Il nous emmène sur des sentiers uniques passionnants à travers les vallées enchantées de la zone de loisirs Saarkohlenwald (jungle aux portes de la ville) et entre les anciens Absinkweihern et Bergbaufolgelandschaften jusqu'aux tours sinueuses et les anciens sites de production de la Sarre. Les tas étranges à gravir à Püttlingen, Göttelborn, Camphausen, Brefeld et à Rußhütte représentent un défi particulier à la course à pied et offrent, si le temps le permet, une vue bien au-delà des frontières nationales.

  • L'organisation accueille  les coureurs sur place à l'intérieur du gymnase pour la nuit. C'est top ça ! Enfin pour les gens qui aiment le vie en communauté. 

  • Le village départ est digne d'un film post ère apocalyptique entre un drame à la Hitchcock ou un scénario macabre d'un Shyamalan. Tu ne sais pas trop où tu t'aventures mais tu y vas. Heureusement que les habitants ont valorisé au maximum les maisons par des fleurs, et que tout est entretenu. 
  • c'est bizarre mais quand je me prépare sur la route, tout le monde me salue. Scénario 2 d'un film de science fiction genre The Island. C'est quoi cette amabilité à mon égard, je vais passer l'arme à gauche aujourd'hui ou quoi ? 
En plus ici repose le fief d'une partie de la richesse minière de la Sarre.

Les bâtiments sont gigantesques. J'ai vraiment l'air d'une naine à côté. Pourtant je ne comprends pas ! Cela n'existe pas un personnage de nain féminin dans l'histoire des mineurs ????!!!!! Je suis sensée être une princesse non comme blanche neige ????

Résultat de recherche d'images pour "personnage de nain féminin"

En tous cas ces bâtisses typiques traduisent bien cette époque luxuriante de l'industrie du charbon. 

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, barbe, enfant et plein air
  • pour mettre un peu d'ambiance et sonner le glas de l'effort, on croise quelques trompettistes sur le parcours qu'il est facile à déconcentrer je dois dire,
    par contre je trouvais leur musique bien sérieuse au regard l'ambiance déjantée du taxi-driver et ceux dont sont capables les allemands dans les after ski, octoberfest ou canarval

https://www.youtube.com/watch?time_continue=25&v=R-_xXfjB3AM

  • ravito : que du liquide proposé sur notre distance
  • fléchage pertinent tant au niveau des parkings que par la suite sur le parcours, impossible de se perdre ! 


  • accueil simple et efficace, les packs coureurs sont bien fournis de divers souvenirs et telle une bataille qu'on remporte, on récupère à la fin sa médaille souvenir, sa bière et son buff pour s'essuyer 


mais il est ou le currywurst ????
  • bon pas de saucisse à la fin, mais des bolognèses et hamburgers maison, miammm miammmmm


Parcours proposés

En tout cas le descriptif du 58km donne envie de découvrir cette région. Note pour les chasseurs de points UTMB, oui ça compte !





Aperçu des profils proposés, y'en pour tous les niveaux en passant par une variante marche nordique.


D'ailleurs petite remarque au passage au mauvais sportif qu'on a dépassé à la fin du parcours, au lieu de ronchonner sur les derniers mètres de course, il ferait mieux de se lancer sur la marche vu son niveau ! Voilà petit règlement de compte au passage pour les gens qui osent râler car on les dépasse !

Moi stresser les gens, non c'est pas mon genre !
Ils ont qu'à avancer ! 


Notre parcours du 14km, qui ne faisait que 12.8km. Genre de petit détail qui m'aurait un peu agacée en format course individuelle. C'est pas compliqué d'annoncer les bonnes distances actuellement avec les montres GPS ! Ouiiii j'étais prête à rallonger sachant que dans ma tête on partait pour 17km, je suis restée un peu sur ma faim ! 

Résumé de la course en format joelette par contre. 

On va pas se plaindre un seul instant de cette météo estivale mais j'ai quand même bien eu chaud. Heureusement j'avais pris le sac à dos avec les flasques afin de pouvoir boire en continue vue le débit de connerie que je faisais, fallait plutôt assurer le coup. 


Le parcours se gère tout en relance mais à profil progressivement ascendant.
Rien de méchant. Hormis la fameuse montée à la croix de Victoria qu'il faut atteindre en poussant et tirant fort, sinon tout est passé crème. 


Une belle variante de chemin, de singles et beaucoup de passage de forêt.

C'est vraiment un format idéal pour découvrir la pratique du trail mais cela demande par contre de courir tout le temps si on est en format chrono. 


Une bonne note pour ma fin de session de prépa pour Gérardmer. 


Merci aux photographes !





Kygo & Whitney Houston - Higher Love
https://www.youtube.com/watch?v=JR49dyo-y0E

Aucun commentaire:

Publier un commentaire